Sketchpad, le précurseur des logiciels de dessin technique sur ordinateur

Sketchpad, également connu sous le nom de Robot Draftsman, a été créé par Ivan Sutherland en 1963 dans le cadre de sa thèse de doctorat au MIT. Ce programme est considéré comme le précurseur des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) et a jeté les bases des interfaces homme-machine (IHM).

Sutherland s’est inspiré du concept de Memex, présenté dans l’article « As We May Think » de Vannevar Bush. Sketchpad était le premier programme à offrir une interface graphique, utilisant un moniteur et un crayon optique, une invention récente à l’époque. Il a introduit des concepts novateurs tels que la modélisation 3D, la simulation visuelle et l’interface graphique.

Le fonctionnement de Sketchpad reposait sur l’idée d’un dessin principal qui pouvait être dupliqué en plusieurs instances. Si l’utilisateur modifiait le dessin principal avec le crayon optique, toutes les instances étaient également mises à jour. Cette gestion intelligente des données géométriques utilisait des « objets » et des « instances », préfigurant la programmation orientée objet.

Sketchpad a également permis de contrôler facilement les propriétés géométriques des dessins, comme ajuster la longueur d’un segment ou l’angle entre deux lignes. Son influence s’est étendue à d’autres développements majeurs dans le domaine de l’informatique, inspirant la création de la tablette RAND et influençant Douglas Engelbart dans la conception du On-Line System, ainsi que le Xerox Star.

Notez dans cette vidéo de 1963 que les accrochages objets étaient déjà au point. Que la commande Etirer, la commande Effacer étaient déjà là ! :stuck_out_tongue:

Et surtout que la base sous-jacente de la DAO, qui est la géométrie vectorielle, avait trouvé son chemin sur un écran en 2D pourtant par essence pixelisé… Plutôt malin non ?

On faisait même de la 3D !

Alors, est-ce que ce que vous voyez sur cette vidéo est « fondamentalement » différent de ce que vous faites tous les jours avec vos logiciels modernes?

Mon opinion est que non. Il y a eu des évolutions depuis cette époque, mais pas de saut, ou de rupture technologique, pas de révolution. C’est pourquoi cette vidéo nous parait si familière, un écran, des traits, une souris (stylet), des boutons sur un clavier, ça ne vous rappelle rien? :blush:

Nous sommes toujours prisonniers de la 2D, de la souris. On essaye, mais on n’y arrive pas…

La vidéo est étonnante. J’ai appris AutoCAD® 20 ans et un chouia plus tard et les concepts n’avaient pas évolués. Un des concepts illustré montre comment on peut réutiliser la géométrie existante, ce qui constituait l’argument de vente par excellence.

Disons que la plus grande innovation a été les périphériques plus conviviaux dont la souris ou la tablette digitalisante, ou même le clavier au lieu d’un stylet et d’une mosaïque de boutons.

Autre innovation majeure, l’abandon du veston cravate :smiley:.

1 Like